Accueil

Manifestation des gilets jaunes, au carrefour des Errues, à Menoncourt, le 25 novembre 2018. Répartition du vote "Oui" et du vote "Non" entre le nord, majoritairement kanak et le sud. Au Nord, le Oui l'emporte. Cortège réunissant les cheminots de Paris Nord, de St-Lazare, d'Austerlitz et de Chatillon lors de la manifestation du 19 avril, à Paris. Manifestation des travailleurs de la Cour nationale du droit d'asile. Sur les pa,carte, on peut lire "Justice expéditive pour les condamnés de l'exil" ; "Droit au recours effectif, pas au retour définitif"


 Nous relayons la position de la Fédération Nationale des Industries Chimiques (FNIC – CGT) !

Déclaration de la Fédération Nationale des Industries Chimiques - CGT

Cliquez pour accéder au communiqué

Aux syndicats de la Fédération Nationale des Industries Chimiques CGT

Nous avons découvert avec stupeur et consternation le logo de la CGT sur la déclaration dite « des organisations syndicales » de ce jour, jeudi 6 décembre. Dans le contexte de guerre de classe dans notre pays, elle appelle, en complet décalage avec la réalité, à retrouver un « dialogue », une « écoute » et dénonce « toutes formes de violence dans l’expression des revendications ».
Réuni en urgence, le secrétariat fédéral a décidé de se désolidariser totalement de ce communiqué.

Position de l’UD CGT 94 contre la participation de la CGT à la mascarade élyséenne: nous relayons !

Lire le courrier ici.

Dans un courrier adressé le 16 juillet à la direction confédérale de la CGT, l’UD du Val de Marne conteste formellement et avec une grande clarté la participation indigne de la CGT à la réunion organisée par E. Macron le 17 juillet.

Nous partageons sans réserve ce texte qui exprime le sentiment de colère éprouvé par des milliers de syndiqués qui ne comprennent pas la politique de la direction confédérale sous le gouvernement de la République en Marche.

Journées d’action ou grève générale ?

Cortège réunissant les cheminots de Paris Nord, de St-Lazare, d'Austerlitz et de Chatillon lors de la manifestation du 19 avril, à Paris.

Dans sa frénésie à servir les capitalistes et l’Union Européenne, en détricotant les unes après les autres les conquêtes sociales, le gouvernement mal élu de Macron, fait l’unanimité contre lui :

Chez les cheminots en lutte depuis le 3 avril contre la casse de leur statut et la privatisation de la SNCF et qui font toujours preuve de combativité à leur 8e jour de grève perlée, tandis que ceux des gares du Nord, St-Lazare et Austerlitz ont voté la grève reconductible par tranche de 24 heures.

Lire la suite

 

Tous ensemble, stoppons Macron !

Communiqué de la Ligue Socialiste (LS) – Quatrième Internationale
Paris, le 12 mars 2018

Tel un rouleau compresseur, le gouvernement Macron, loyal serviteur de l’impérialisme européen, continue le démantèlement des conquêtes ouvrières arrachées par un siècle de luttes.

Lire la suite