Perquisition à la France Insoumise : nos libertés démocratiques attaquées !

À Paris, le 19 octobre 2018

En dépit de nos profonds désaccords politiques avec la FI (que nous avons déjà développés par ailleurs), nous condamnons le coup de force gouvernemental contre ce mouvement politique.
Les nombreuses perquisitions, simultanées ont été menées sous la responsabilité du parquet, et donc du gouvernement, sur la base de faits qui, s’ils étaient avérés, ne justifieraient en aucun cas un tel déploiement de forces de police, ni autant de saisies, aussi bien aux domiciles de militants que dans les locaux de trois organisations (FI, PG et l’association l’Ère du peuple).

Cette attaque digne d’une opération anti-terroriste est un précédent historique dangereux contre les libertés démocratiques et une menace contre les mobilisations de masse à venir.
Depuis une quinzaine d’années les restrictions aux libertés collectives et individuelles se sont multipliées, jusqu’à l’adoption d’un état d’urgence permanent dont nous pouvons là mesurer toute la dangerosité.

Nous rejoignons les prises de positions d’organisations et de militants qui vont dans le sens de la défense des libertés démocratiques et participons à leur diffusion.

Déclaration de Gérard Filoche
(ex-dirigeant du PS)

 

Déclaration du POID

Déclaration du POI

Déclaration de la TMI

Déclaration du NPA